Tribune RSS



Les Enfants du béton

Quand nous avons lancé Maison Vaurien en décembre 2016, nous n’avions pas d’objectif particulier. Juste l’idée de faire des sweats unisexes et épurés pour ceux qui ne veulent pas arborer le JPG d’un graphiste à la mode. Juste l’envie de faire une marque pour ceux qui s’en foutent un peu.Dès les premiers jours, nous avons été étonnés par la moyenne d’âge de nos clients. Nous pensions nous adresser à des trentenaires bien tapés et c’est finalement des jeunes de 15 à 25 ans qui semblent avoir été touchés. Ce serait mentir de ne pas admettre que ça nous a un peu emmerdé au départ. Comment répondre à une génération que nous ne comprenons pas ? Comment vous répondre à vous,...

Plus